Philippe Pouletty, un entrepreneur aguerri

Photo Philippe Pouletty, un entrepreneur aguerri

Évoluant sur le continent européen et américain, Philippe Pouletty (https://www.business-and-co.com/success-stories/philippe-pouletty-entrepreneur/) a constitué diverses compagnies de biotechnologie développant des produits et des équipements médicaux novateurs. Le médecin comptabilise une foule de concrétisations dès ses premières années dans le monde de l’entrepreneuriat. Dans le but de faciliter l'investissement dans le domaine de la recherche et de promouvoir le développement technologique, le futur DG de Truffle Capital a suggéré dès 1999 différents changements comprenant l’optimisation du régime fiscal et la mise en place du statut de jeune entreprise innovante (JEI). Via les capitaux de Truffle Capital, Philippe Pouletty se trouve être le catalyseur de différents progrès dans le domaine de la recherche scientifique. L'enseigne investit en effet sur des recherches à fort potentiel d'expansion soutenues par des spécialistes ainsi que des passionnés.

Truffle Capital a notamment constitué Neovacs en 2003 dans le but de chercher des solutions contre les affections auto-immunes. En raison de son fort potentiel de progression, l'enseigne se révèle introduite en bourse en 2010. En 2015, Pilosciences a été fermé au même titre que Cytomics, l'enseigne consacrée aux substances antifongiques. Philippe Pouletty s’est notamment lancé dans l'univers de la dermocosmétique à travers cet établissement établi courant 2011. Pour améliorer réellement les conditions de vie des patients souffrant d’incontinence urinaire, Philippe Pouletty ainsi que les consultants de Truffle Capital financent les nombreuses solutions performantes développées par la société Myopowers.

Cursus scolaire et débuts dans le monde de la recherche scientifique

Après avoir décroché son bac série C, Philippe Pouletty commence son cursus en médecine à l’UPMC. Le futur chercheur sort diplômé en 1981. De 1981 à 1984, l'étudiant a été interne des hôpitaux de Paris. Spécialisé en immunologie et en hématologie, l'étudiant travaille au sein de différents hôpitaux implantés en région parisienne. Grâce à ses compétences en biologie moléculaire, Philippe Pouletty s'impose comme un membre efficace du laboratoire de l’université de Stanford consacré à ce domaine entre 1986 et 1988. Par conséquent, le jeune chercheur se fait rapidement remarquer au sein de cette université. En parallèle avec son internat, l'étudiant assiste à des cours sur l'immunologie ainsi que la virologie à l’Institut Pasteur de Paris. Il sort major du grand cours d’immunologie générale en 1984.

Les initiatives de Truffle Capital au service de l'innovation

En vue d'optimiser la fabrication de vaccins et d’immunoactivateurs, la compagnie Abivax a notamment assimilé les marques Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital joint de temps en temps plusieurs établissements de son portefeuille en vue de renforcer la progression de ses différents projets. Établie en 2014, la société Diaccurate s’applique à produire un nouveau type de substances pour traiter les malades atteints du SIDA. Cette compagnie spécialiste de la biotechnologie se révèle née d'une collaboration entre l’Institut Pasteur et le fonds d’investissement tenu par Philippe Pouletty. Symetis est une des enseignes du portefeuille de Truffle Capital dont la première cotation en bourse est prévue pour 2017. Cette société établie courant 2004 élabore et vend des valves aortiques transcatheter. Via les enseignes Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital participe à la production de nouveaux antibiotiques et de contre le cancer. Sachant les enjeux du milieu, Philippe Pouletty aide activement ces centres de recherches encourageants.

Titres honorifiques et missions extra-professionnelles du chercheur

Étant donné sa grande passion pour cette branche, Philippe Pouletty a été élu président de France Biotech pour quatre mandats d'affilée de 2001 à 2009. Cette association regroupe les spécialistes de la biotechnologie en France. À travers divers soutiens, le chercheur prouve son engagement au profit de la recherche et de la créativité. De 2005 à 2010, le chercheur s'est entre autres associé au président de Microsoft pour pouvoir soutenir les sociétés créatives au niveau mondial. Ancien interne des hôpitaux de Paris, Philippe Pouletty soutient diverses rencontres donnant l'opportunité d'encourager l'univers de la recherche scientifique et du business. L'investisseur est par ailleurs nommé président à titre honorifique de France Biotech depuis 2009.

Premières réalisations dans la création d'entreprises

Listée au Nasdaq depuis 1993, SangSat Inc. a été mise sur pied par Philippe Pouletty grâce à plusieurs brevets enregistrés à titre personnel. Cet établissement formé en 1988 se spécialise dans la greffe d’organes. Courant 1995, le chercheur a encouragé la mise en place de DrugAbuse Sciences Inc. durant son séjour bénéfique à la Silicon Valley. La startup s'attelle à élaborer de nouveaux médicaments pour combattre l'addiction aux stupéfiants ainsi qu'à l'alcool. Rebaptisée Conjuchem Inc., la compagnie RedCell Inc. se retrouve introduite en bourse au Canada en 2000. Philippe Pouletty a créé cet établissement spécialiste de la biotechnologie en se fondant sur des brevets enregistrés à son nom. Simultanément à l’entrée en bourse de SangSat, le chercheur finance l'entreprise spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. (actuellement appelée Conjuchem Inc.) examinant l'effet des interactions médicamenteuses sur les hématies et l’albumine.